Doulon.gif
Dès la fin des années soixante, des Associations, sur le quartier interviennent pour demander la création d'équipements collectifs.

En 1972, constatant l'inutilisation des terrains à proximité, et de chaque coté de l'allée conduisant à la Colinière, la commission environnement du Lycée propose des aménagements comprenant centre socio-culturel, salles de réunion, piscine, terrains de sport...

C'est autour de ces propositions que se crée en 1973, un cartel d'Associations, regroupant des représentants du C.A., du lycée, des conseils de parents d'élèves de la Colinière, de l'école Maurice Macé, de l'Association Populaire Familiale (aujourd'hui C.L.C.V.), des organisations syndicales CFDT et CGT, de l'Amicale Laïque de Doulon. D'autres Associations, en particulier des jeunes de la JOC, rejoindront le cartel.

Dès lors, ce cartel se donnera comme objectif de faire aboutir le projet en le faisant connaître sur le quartier et en interpellant les différents décideurs, en premier lieu, la municipalité nantaise.

Fin 1974, la municipalité se déclare acquise à ce projet, et, commence la période d'élaboration : acquisition des terrains, projet, contre-projet, priorités à définir, financement...

Le 21 Avril 1978, la "baraque" du Grand-Blottereau (à ce moment, la seule salle disponible sur le quartier) est petite pour accueillir les personnes qui se sont déplacées pour prendre connaissance et envisager l'utilisation des équipements.

C'est en septembre 1978, sur le terrain rue du Landreau, que le cartel donne rendez-vous à tous ceux qui d'une façon ou d'une autre sont concernés mais qui n'est pas concerné...?

Que ce soient les enfants, les jeunes, les adultes de tous âges... qui n'est pas concerné par l'implantation d'équipements sportifs, d'une Maison de Quartier, d'un Centre Social, d'une piscine...

La constitution d'une Association, suite logique du cartel, marque en 1980, une étape décisive dans la volonté exprimée par les habitants du quartier de gérer la "Maison" pour laquelle ils se sont réunis. Les aires de sport seront gérées par la municipalité.

La maison de Quartier sera ce que les habitants du quartier, les usagers, voudront bien qu'elle soit (extrait de compte-rendu).

L'inauguration aura lieu en 1981, et la gestion en sera confiée à l'Association constituée à cet effet.

Le regroupement de tous les équipements sociaux-éducatifs de la Ville dans une seule agence intervient lors d'un changement d'équipe municipale en 1983.

L'ACCOORD devient alors gestionnaire, et l' Association se trouve petit à petit dépossédée de ses responsabilités.

Mais, le constat est rapidement fait, que la Maison de Quartier a ses limites, que l'ACCOORD ne peut pas, et ne doit pas tout faire.

Après un long travail de réflexion, d'adaptation, l'Assemblée Générale du 12 janvier 1990 adoptait les nouveaux statuts fixant bien les objectifs :
Contribuer à l'épanouissement de l'individu.
Favoriser et développer la participation des habitants à la vie du Quartier. (extraits des statuts)


Pour faire plus ample connaissance avec eux :

LEUR SITE